Une boussole électorale à la gauloise ?

30/05/13 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Le Vif

La jeune ASBL voulait éclore discrètement. Raté. Récemment, le quotidien De Morgen révélait que le comte Rodolphe d'Oultremont, conseiller en immobilier du prince Laurent, figure parmi les 25 fondateurs d'un "observatoire de la gestion publique".

Une boussole électorale à la gauloise ?

© wecitizens.be

Baptisée WeCitizens-WijBurgers-NousCitoyens, l'association ambitionne d'aider les électeurs à trouver leur candidat idéal. Pour y parvenir, elle compte mettre en place deux outils. D'abord un répertoire en ligne des mandataires, où chaque politique aura l'opportunité de présenter trois succès et quatre priorités. Viendra ensuite une boussole électorale inspirée du modèle suisse www.smartvote.ch .

Comment est née l'idée ? Au cours de discussions informelles entre membres du très chic Cercle Royal Gaulois, dont plusieurs affiliés et deux ex-présidents figurent parmi les fondateurs. "NousCitoyens" se veut également une fédération de contribuables. Mais elle se gardera de tout lobby. "Nous plaidons juste pour une fiscalité transparente et efficace", insiste son administrateur-délégué Jean-Paul Pinon, ancien directeur à la Creg (le régulateur belge du marché de l'énergie). Financée par ses seuls membres (20 euros la cotisation de base), l'association espère convaincre des milliers d'adhérents, toutes sensibilités confondues. Seule échéance : que tout soit prêt avant le méga scrutin du 25 mai 2014.

Nos partenaires