Une bière pourrait coûter sa liberté à Michel Lelièvre

17/07/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

Sa première bière en 17 ans pourrait vraisemblablement enterrer le plan de reclassement de Michel Lelièvre, l'ex-complice de Marc Dutroux, rapportent mercredi De Morgen et Het Laatste Nieuws.

Une bière pourrait coûter sa liberté à Michel Lelièvre

© Belga

Le prisonnier de 42 ans Michel Lelièvre a profité lundi de la première de ses cinq permissions de sortie pénitentiaire, accordées au mois de juin par le Tribunal de l'application des peines (TAP) de Bruxelles. Plusieurs photos de presse montrent qu'il a notamment bu une bière lors d'un dîner avec son accompagnateur. Une des conditions des permissions de sortie pénitentiaire prévoyait pourtant qu'il s'abstienne de consommer de l'alcool.

L'avocate de Michel Lelièvre, Nathalie Buisseret, craint le pire. "Je pense que l'accompagnateur n'en a pas tenu compte", indique-t-elle au Morgen. Le 16 septembre, le TAP de Bruxelles devra évaluer le comportement de Michel Lelièvre lors de ses sorties. Et le tribunal est très strict, écrit le journal.

"Nous avons toujours dit que Lelièvre n'était pas capable de se conformer aux règles", a réagi Jean Lambrecks, le père d'Eefje. "Nous en avons désormais la preuve."

Nos partenaires