Une assemblée citoyenne organisée samedi en point d'orgue du cabinet citoyen sur Bruxelles

20/05/17 à 18:25 - Mise à jour à 18:26

Source: Belga

(Belga) Une centaine de personnes, Bruxellois et non-Bruxellois, se sont réunies samedi aux Halles Saint-Géry, dans le c?ur historique de Bruxelles, pour débattre de leur perception de Bruxelles et de leurs idées pour améliorer l'image de la capitale. Cette "assemblée citoyenne" constituait le point d'orgue du "cabinet citoyen sur Bruxelles", une consultation citoyenne organisée à l'initiative de Rachid Madrane, ministre en charge de la Promotion de Bruxelles à la Fédération Wallonie-Bruxelles et de Sven Gatz, le ministre flamand des Affaires bruxelloises.

Les échanges de cette assemblée citoyenne, à laquelle ont participé 103 citoyens volontaires intéressés par l'avenir de Bruxelles (56 femmes, 47 hommes, Bruxellois et non-Bruxellois, âgés entre 16 et 78 ans), ont débouché sur une série de propositions. Parmi celle-ci figurent des idées très diverses comme la création, dans les gares et les aéroports, de guichets d'information sur Bruxelles et les activités qui s'y déroulent; la réintroduction des chèques-sport pour certaines catégories de population, en particulier les jeunes des quartiers moins favorisés; l'implantation de poubelles intelligentes dans chaque quartier; ou encore, en matière de gouvernance, une simplification du paysage administratif et institutionnel et la limitation du nombre de mandats dans le temps. L'assemblée citoyenne de ce samedi avait été précédée d'une consultation en ligne, à laquelle 423 personnes avaient pris part, formulant au total 230 idées. "Je ne veux pas consulter pour pouvoir dire que j'ai consulté. Je veux vraiment traduire certaines de ces idées de façon concrète dans ma politique. Bien sûr, l'avenir de Bruxelles dépasse le seul cadre de ma compétence Promotion de Bruxelles, mais je transmettrai les propositions qui sortent de mon champ d'intervention à ceux de mes collègues dont elles relèvent, au sein de la Fédération Wallonie-Bruxelles ou aux autres niveaux de pouvoir", annonce Rachid Madrane, cité dans un communiqué. A l'initiative de son homologue flamand, Sven Gatz, la même démarche a été menée auprès des Flamands et des Bruxellois néerlandophones. Les deux ministres ont prévu de revenir cet automne vers les citoyens afin de leur présenter les mesures qu'ils intègreront à leurs politiques pour donner une impulsion nouvelle à la promotion de Bruxelles. (Belga)

Nos partenaires