Une "app" doit permettre de signaler plus de cas de sexisme

04/01/17 à 15:25 - Mise à jour à 15:27

Source: Belga

(Belga) La secrétaire d'Etat à l'Egalité des chances Elke Sleurs lancera durant l'été une application qui doit permettre de signaler plus d'infractions à la loi contre le sexisme. La secrétaire d'Etat prévoit aussi une campagne de sensibilisation.

Une "app" doit permettre de signaler plus de cas de sexisme

Une "app" doit permettre de signaler plus de cas de sexisme © BELGA

Il ressort de chiffres cités par De Morgen qu'en un an, à peine 25 plaintes ont été introduites dans le cadre de la loi de lutte contre le sexisme. Celle-ci a été adoptée après un reportage très remarqué sur le harcèlement de rue à Bruxelles. La loi, portée par l'ancienne ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet (cdH), reste largement méconnue du grand public. Elke Sleurs veut dès lors mettre sur pied une campagne de sensibilisation qui doit encourager les victimes à porter plainte en cas d'infraction, mais qui doit également faire connaître les comportements punissables. Une "app" viendra aussi durant l'été, et elle permettra aux victimes de porter plainte immédiatement. "L'application est comparable à celle qui lutte contre la violence homophobe, lancée en 2013", indique le cabinet d'Elke Sleurs. L'app "Bashing" avait été un succès il y a trois ans, avec trois cents signalements en six mois. Elle n'est depuis plus accessible. "Une équipe d'experts est occupée à évaluer la législation en matière de discrimination et de racisme", indique encore le cabinet. "Quand cette analyse sera terminée, la loi contre le sexisme sera réexaminée et peut-être modifiée. Nous ne devons en effet pas agir dans la précipitation et faire les mêmes fautes qu'en 2014, quand une loi a été vite vite écrite après un reportage." (Belga)

Nos partenaires