Un train sur quatre est arrivé en retard au premier semestre

18/09/14 à 09:08 - Mise à jour à 09:08

Source: Belga

Entre janvier et juillet 2014, le taux de ponctualité des trains tourne autour des 90%, selon les chiffres d'Infrabel, gestionnaire du réseau ferroviaire. Mais, selon Belate.be, un site qui effectue un monitoring permanent de la ponctualité sur le rail, "seulement 75,4% de ces trains furent à l'heure".

Un train sur quatre est arrivé en retard au premier semestre

© BELGA/Jasper Jacobs

Un sur quatre était donc en retard, rapportent La Libre Belgique et La Dernière Heure jeudi.

"Si on appliquait la même méthodologie qu'eux, on aurait sans doute les mêmes résultats. Mais nous appliquons le mode de calcul repris dans notre contrat de gestion", justifie Arnaud Reymann, le porte-parole de l'entreprise publique.

La différence la plus significative est que Belate.be considère qu'un train a du retard dès qu'il arrive cinq minutes (ou plus) après son heure prévue. Pour Infrabel, c'est six minutes. En outre, indi­que le gestionnaire du réseau, "nous effectuons les mesures aux points d'entrée et de sortie", c'est-à-dire entre la gare de départ et la gare terminus, ainsi qu'à l'entrée et à la sortie de Bruxelles pour les trains circulant sur la jonction Nord­-Midi. Belate.be effectue, lui, la mesure à chaque gare. Les points de contrôle sont donc nettement plus nombreux.

En savoir plus sur:

Nos partenaires