Un temps plus doux après le week-end de Pâques

25/03/13 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Le Vif

Le printemps se fait de plus en plus attendre et ne devrait pas pointer le bout de son nez avant plusieurs jours.

Un temps plus doux après le week-end de Pâques

© Reuters

Ce soir et cette nuit seront caractérisées par de larges éclaircies sous un vent glacial d'est à nord-est. Les nuages resteront d'actualité au sud du sillon Sambre-et-Meuse avec un risque de flocons. Le mercure descendra entre -3 et -9 degrés.

Mardi, il fera sec avec des périodes de soleil. Les nuages se maintiendront dans le sud du pays mais le temps restera sec. Le vent d'est, toujours désagréable, soufflera modérément, et il sera assez fort au littoral. Les maxima ne dépasseront pas les -2 en Hautes Fagnes et les 2 à 4 degrés dans les autres régions.

Le temps sec avec des périodes ensoleillées se maintiendra mercredi. Les températures à la mi-journée tourneront autour des 4 degrés. Du gel léger à modéré sera présent la nuit et au petit matin (-3 à -8 degrés). Les nuages seront plus présents dans la seconde moitié de la semaine et par conséquent le risque de précipitations augmentera. Le mercure avoisinera les 8 degrés le midi, ce qui reste trop froid pour la saison.

La tendance vers un temps plus doux se dessine pour après le week-end de Pâques.

Le 24 mars le plus froid depuis 1883

La journée de dimanche, avec 1,2 degré maximum enregistré à Uccle, a été le 24 mars le plus froid depuis 1883, a indiqué lundi Marc Van Diepenbeek, climatologue à l'Institut royal de météorologie (IRM) d'Uccle.

En 1883, on avait relevé 1,1 degré à Uccle. Lundi matin, on notait par ailleurs 7 centimètres de neige à Uccle, soit cinq de moins qu'à la même date en 2008.

"Rien d'exceptionnel"

Il n'y a rien d'exceptionnel à avoir de la neige au printemps, précise M. Van Diepenbeek. Il s'agit des conséquences de la nuit polaire, qui continue à envoyer des masses d'air froid, alors que le soleil est encore trop bas pour réellement réchauffer l'air.

En savoir plus sur:

Nos partenaires