Un "stroomplan" à Anvers pour lutter contre le trafic de drogue

08/02/18 à 17:26 - Mise à jour à 17:28

Source: Belga

(Belga) Un plan d'action contre la criminalité liée à la drogue à Anvers sera présenté le 21 février, a annoncé jeudi le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, à la Chambre en réponse à une question de Filip Dewinter (VB).

La ville d'Anvers fait face à un phénomène en plein essor. Le "stroomplan" (le plan du fleuve, en référence à l'Escaut) s'inspirera du plan Canal mis en oeuvre à Bruxelles pour lutter contre le radicalisme violent. Il visera à coordonner les différentes instances concernées par cette criminalité: Justice, Finances, Affaires intérieures, douanes, autorités portuaires et locales. Des rivalités secouent le milieu anversois de la drogue depuis quelques mois. Plusieurs incendies de logements et de véhicules semblent liés à ces tensions. Une étape semble avoir été franchie il y a quelques jours. Des centaines d'exemplaires d'un document reprenant les noms de neuf personnes, accompagné de la mention "Mort aux informateurs", ont été distribués dans des boîtes aux lettres ou glissés sous des essuie-glaces. L'affaire concernerait un transport de drogue qui a mal tourné au port d'Anvers, mais le parquet n'a pas confirmé jusqu'à présent cette hypothèse. Le bourgmestre d'Anvers, Bart De Wever, a fait de la lutte contre la drogue l'une des priorités de son mandat. (Belga)

Nos partenaires