Un Polonais soupçonné d'avoir décapité une jeune femme est en fuite en Europe de l'Ouest

08/02/16 à 19:09 - Mise à jour à 19:09

Source: Belga

(Belga) La Pologne a lancé lundi un mandat d'arrêt européen contre un jeune homme soupçonné d'avoir tué une jeune femme avant de lui couper la tête, estimant probable qu'il s'est enfui en Europe de l'Ouest.

L'homme, Kajetan Poznanski, est considéré comme très dangereux, a indiqué la porte-parole du tribunal de Varsovie. Les télévisions polonaises ont diffusé plusieurs photos de ce bibliothécaire de trente ans, un grand brun au visage doux et souriant, sans antécédents judiciaires ou psychiatriques connus. Mais les médias polonais ont rapidement découvert qu'il était admirateur du tueur en série de fiction Hannibal Lecter, qu'il donnait des cours sur la poésie antique illustrés de photos macabres et qu'il collectionnait les épées de samouraï. La victime est une jeune professeure de langue qui était censée donner au suspect un cours d'italien chez elle. C'est là qu'elle avait été tuée et dépecée avec une épée de samouraï. Le suspect aurait ensuite transporté chez lui son corps en prenant un taxi. Il a ensuite mis le feu à son appartement avant de disparaître et ce sont les pompiers qui ont découvert les restes de la jeune femme, le corps dans un sac de voyage et, dans une autre pièce, la tête dans un sac à dos. La porte-parole du tribunal a refusé d'indiquer dans quel pays de l'UE pourrait se trouver l'assassin présumé. (Belga)

Nos partenaires