Un policier soupçonné de détenir du matériel pédopornographique remis sous mandat

15/12/15 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Belga

(Belga) M. V., un inspecteur de la police judiciaire fédérale (PJF) de Bruxelles arrêté le 19 juin dernier pour possession et diffusion de matériel pédopornographique, a à nouveau été placé sous mandat d'arrêt pour non-respect de sa mise en liberté sous conditions et après la découverte de nouveaux éléments au cours de l'enquête, a indiqué mardi le parquet de Bruxelles, confirmant ainsi une information parue dans le quotidien la Dernière Heure.

Selon le quotidien la Dernière Heure, l'homme n'a pas respecté les conditions de sa libération parmi lesquelles celle de ne pas fréquenter de mineurs d'âge. M. V., toujours selon la même source, aurait organisé un voyage qu'il comptait effectuer avec un groupe d'enfants et des photos le montrant en train de pratiquer des gestes à connotation sexuelle sur des enfants auraient été découvertes dans son ordinateur. L'enquête concernant ce dossier a débuté il y a un peu plus d'un an sur la base d'informations provenant des Etats-Unis. Le parquet de Bruxelles a ensuite ouvert une enquête le 10 octobre 2014 qui a conduit à l'identification d'un suspect. En décembre 2014, le parquet a requis un juge d'instruction pour une enquête portant sur des faits de possession, diffusion et production de matériel pédopornographique à charge de V., un membre de la PJF de Bruxelles. Divers devoirs d'enquête ont ensuite été effectués dans le cadre de cette instruction judiciaire, dont notamment l'audition de V. et la perquisition de son domicile. L'homme a été arrêté le 19 juin 2015 puis libéré sous conditions en août dernier. (Belga)

Nos partenaires