Un père belge retrouvera son fils ce week-end en Israël après 8 ans de séparation

02/09/16 à 17:16 - Mise à jour à 17:16

Source: Belga

(Belga) Vincent Georis retrouvera son fils Solal ce week-end en Israël après huit ans de séparation. Ces retrouvailles sont l'aboutissement de plusieurs procédures judicaires et de contacts diplomatiques soutenus.

Depuis 2008, M. Georis est à la recherche de son fils âgé alors de neuf ans. Son ex-femme, de nationalité franco-israélienne, l'avait enlevé et caché dans les milieux ultra-orthodoxes de l'Etat hébreu. Une quinzaine de procédures judiciaires ont été engagées en Belgique, en France et en Israël. La justice a toujours donné gain de cause au père mais le fils demeurait introuvable et la mère refusait de révéler l'endroit où il était caché. M. Georis a remué ciel et terre pour retrouver son fils, engagé un détective, reçu de nombreux soutiens, notamment du Centre Communautaire Laïc Juif (CCLJ). La diplomatie belge s'est également investie dans ce dossier. Le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, a ainsi plaidé plusieurs fois la cause de M. Georis auprès de ses interlocuteurs israéliens. Le Premier ministre Charles Michel a évoqué le cas avec le président israélien lors de sa visite à Bruxelles et à Anvers. L'affaire a connu son épilogue à la fin du mois d'août, rapportaient mardi "Le Soir" et vendredi le CCLJ citant la presse israélienne. Un jeune homme s'est présenté dans un commissariat de police à Jerusalem en demandant à entrer en contact avec son père, en Belgique. Il s'agissait de Solal Georis. Le père et son fils ont eu un échange par téléphone avant des retrouvailles en chair et en os ce week-end. Une réduction de peine de la mère, condamnée à cinq ans de détention, a vraisemblablement permis de dénouer les fils de ce dossier. (Belga)

Nos partenaires