Un "pacte énergétique" pour faire baisser votre facture ?

15/03/11 à 07:55 - Mise à jour à 07:55

Source: Le Vif

Le cdH propose un "pacte énergétique" pour le consommateur à passer entre le fédéral, les Régions et les communes. L'objectif est de fixer, dès avant la mise en place des charges publiques grevant les prix, la "limite maximale du coût énergétique" à supporter par le citoyen.

Un "pacte énergétique" pour faire baisser votre facture ?

© Thinkstock

Il propose par ailleurs une "accise sur l'uranium". Inspirée de la taxe allemande, cette accise sur le combustible nucléaire permettrait d'affecter jusqu'à 500 millions d'euros au financement de politiques fédérales d'économies d'énergie, à l'offshore et à la réduction des prélèvements publics (certificats verts fédéraux), ce qui doit faire baisser les factures.

Dans le cadre d'un pacte énergétique, les centristes proposent que les différents niveaux de pouvoir fassent preuve de "cohérence" dans les décisions tarifaires, afin de diminuer la contribution du consommateur. Il demande ainsi au fédéral de faire évoluer les frais de transport et de distribution en fonction du coût des matières premières.

Le cdH souhaite également une uniformisation de la définition de client protégé bénéficiant du tarif social, actuellement plus large en Wallonie. Il plaide, au niveau régional, pour une étude de la progressivité des tarifs de distribution en électricité et gaz pour le secteur résidentiel, et pour une modulation de la taxe pour le soutien à l'électricité verte en fonction de la capacité contributive intrinsèque du consommateur.

Pour arriver à cette transparence et cette cohérence au bénéfice du consommateur, les centristes proposent d'agir au départ du Comité de concertation, via des groupes de travail.

Actuellement, 50 % des prix de l'énergie sont directement liés à la situation géopolitique et à la rareté des matières premières, l'autre moitié étant influencée par les politiques fédérale, régionale et communale (opérateurs et CPAS).

Réuni en bureau lundi, le cdH a adopté une note stratégique relative à la maîtrise de la hausse des prix, particulièrement dans le secteur de l'énergie.

Globalement, pour maîtriser les prix, le cdH propose de mieux faire fonctionner les outils existants. Ainsi, l'observatoire des prix devrait, selon ses voeux, agir en coordination accrue avec le Conseil de la concurrence, lui-même devant être renforcé.

Ces propositions ne constituent "pas un effet d'annonce", a indiqué lundi Joëlle Milquet, présidente du cdH. Celle-ci a précisé que son parti les gardait en réserve en vue de la formation du prochain gouvernement fédéral. En Région, elles sont destinées à apporter une plus grande coordination dans le prolongement de l'alliance emploi-environnement.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires