Un nouveau pas dans la voie du "travailler plus pour gagner moins" de la Suédoise

14/09/16 à 15:47 - Mise à jour à 15:47

Source: Belga

(Belga) La réforme concoctée par la ministre des Affaires sociales Maggie De Block en vue de réaliser des économies dans l'assurance maladie-invalidité est une nouvelle étape dans le "détricotage de la Sécurité sociale" et une nouvelle "atteinte au pouvoir d'achat", a réagi DéFI mercredi.

Un nouveau pas dans la voie du "travailler plus pour gagner moins" de la Suédoise

Un nouveau pas dans la voie du "travailler plus pour gagner moins" de la Suédoise © BELGA

Le calcul de l'indemnité ne tiendra plus compte d'une série d'éléments comme les primes d'ancienneté et les heures supplémentaires. "Et cela au moment même où le ministre de l'Emploi envisage d'introduire une enveloppe d'une centaine d'heures supplémentaires à prester en accord avec l'employeur", a dénoncé le parti amarante. La Suédoise avance délibérément dans la voie du "travailler plus pour gagner moins et être moins bien protégé face aux aléas de l'existence", a jugé DéFi qui observe qu'"une fois de plus, la réforme est brutale et sans concertation sociale". Pour la députée fédérale DéFI, Véronique Caprasse, la ministre des Affaires sociales devra faire toute la transparence sur sa réforme à la Chambre, et chiffrer les conséquences de sa décision pour les travailleurs et pour les finances publiques, et particulièrement vérifier l'incidence de cette réforme sur les bas salaires. (Belga)

Nos partenaires