Un navire américain a tiré des coups de semonce contre un bateau iranien

26/08/16 à 00:47 - Mise à jour à 00:47

Source: Belga

(Belga) Un nouvel incident s'est produit mercredi entre un navire de guerre américain et un iranien dans le Golfe persique, le premier étant contraint de tirer trois coups de semonce pour que le second change de cap, selon un responsable américain jeudi.

Un navire américain a tiré des coups de semonce contre un bateau iranien

Un navire américain a tiré des coups de semonce contre un bateau iranien © BELGA

Cet incident, et deux autres moins sérieux, surviennent au lendemain d'une autre rencontre "tendue et non professionnelle" entre un destroyer américain et quatre bateaux iraniens dans le détroit d'Ormuz. Le moment le plus tendu mercredi, s'est produit quand un bateau iranien de la garde révolutionnaire a manoeuvré autour de deux navires de patrouille américains, le USS Squall et le USS Tempest. Malgré plusieurs avertissements à la radio et par haut-parleurs, le bateau iranien s'est approché droit sur les embarcations américaines, s'approchant jusqu'à environ 200 mètres, selon le capitaine de frégate Bill Urban, porte-parole de l'US Navy. "Cette situation présentait un risque accru de collision", a-t-il souligné. "Finalement, le Squall s'est résolu à tirer trois coups de semonce avec son canon de calibre 50, ce qui a poussé le vaisseau iranien à faire demi-tour". Un peu plus tôt, trois bateaux iraniens ont traversé le sillage du USS Tempest à environ 600 mètres, à trois reprises. Enfin, le troisième incident de mercredi a impliqué le destroyer USS Stout. Un des bateaux iraniens impliqué dans une des rencontres précédentes a de nouveau traversé le sillage du Stout, assez près. Toutes ces manoeuvres se sont produites dans les eaux internationales du nord du Golfe Persique, a encore noté l'officier. Mardi, quatre navires militaires iraniens étaient passés à pleine vitesse près du destroyer américain USS Nitze avec leurs armes découvertes dans le détroit d'Ormuz. Interrogé sur le sujet, le ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan a déclaré jeudi que "les unités navales (de son pays) avaient le devoir d'assurer la sécurité du pays en mer et dans le Golfe Persique". (Belga)

Nos partenaires