Un mois de novembre vraiment pourri

01/12/10 à 12:59 - Mise à jour à 12:59

Source: Le Vif

Le mois de novembre que nous venons de traverser restera dans l'histoire météorologique comme l'un des plus maussades : températures anormalement basses, beaucoup trop de pluie et surtout très peu de soleil.

Un mois de novembre vraiment pourri

© Thinkstock

Un ensoleillement très exceptionnellement faible, une température maximale moyenne anormalement basse, un total des précipitations très anormalement élevé et une pression atmosphérique exceptionnellement basse, voilà de quoi était fait novembre 2010.

Pas de soleil Le soleil a brillé le mois dernier 23 heures et 49 minutes, ce qui est "très exceptionnel" pour le mois de novembre. L'IRM utilise ce terme pour un phénomène égalé ou dépassé en moyenne tous les 100 ans. La valeur normale se situe à 63 heures. Le record a été établi en 1922 avec 21h00.

Une pression atmosphérique trop basse La pression atmosphérique a atteint 1006,1 hPa, ce qui est "exceptionnellement" faible. Cette classification concerne un phénomène égalé ou dépassé en moyenne une fois tous les 30 ans. La valeur normale est de 1014,4 hPa.

Trop de pluie

Des précipitations ont été répertoriées pendant 21 jours, ce qui est "normal" mais le total des précipitations (124,7 mm, soit près du double qu'en temps normal, 68,3 mm) a été qualifié de "très anormal", soit un phénomène égalé ou dépassé en moyenne une fois tous les 10 ans. Il a neigé pendant 6 jours, contre 2,3 normalement.

Des températures trop basses

Avec 6,1 degrés, la température moyenne a été normale mais la température maximale moyenne, 8,2 degrés, a été "anormalement" basse (contre 8,9 degrés normalement). L'IRM qualifie d'"anormal" un phénomène dépassé ou égalé en moyenne une fois tous les 6 ans. La température minimale moyenne (4 degrés) était elle normale.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires