"Un ministre-président de plus en plus triste"

10/07/16 à 17:34 - Mise à jour à 17:34

Source: Belga

(Belga) Le ministre-président flamand Geert Bourgeois "prend doucement la mauvaise habitude de communiquer sur le 11 juillet à l'encontre des gens, au lieu de le faire à l'avantage des Flamands, il devient un ministre-président de plus en plus triste", a affirmé dimanche le président du sp.a John Crombez.

"Un ministre-président de plus en plus triste"

"Un ministre-président de plus en plus triste" © BELGA

"Au lieu de dire des choses positives sur les Flamands à l'occasion de la Fête flamande, il a choisi de parler négativement des autres, je le déplore", a ajouté le président des socialistes flamands. Dans une intervention sur VTM, M. Bourgeois (N-VA) a mis en exergue trois thématiques (les grèves, les numéros Inami pour médecins et le Brexit) qui démontrent à ses yeux que les oppositions entre Flamands et Wallons n'ont pas disparu et nécessitent un nouveau transfert de compétences vers la Flandre en 2019. "Même son appel à recevoir davantage de compétences sonne de plus en plus creux", commente John Crombez. "Voyez la manière déplorable avec laquelle le gouvernement flamand gère le dossier des allocations familiales, qui pèse des milliards d'euros. Et en tant que ministre-président, il s'en prend aux experts qui ont fait des remarques sur cette réforme. C'est honteux. C'est vraiment un petit ministre-président". (Belga)

Nos partenaires