Un ministre israélien sur la sellette après avoir offert un drone à la Russie

15/11/16 à 22:43 - Mise à jour à 22:45

Source: Belga

(Belga) Un ministre israélien qui avait offert un drone au Premier ministre russe Dmitry Medvedev a été vivement critiqué mardi en raison notamment des technologies sensibles potentiellement contenues dans l'engin.

Lors de la visite d'un centre de recherche la semaine dernière le ministre de l'Agriculture israélien, Uri Ariel, a proposé à M. Medvedev de lui donner un drone qui était exposé et avait attiré l'attention du Premier ministre russe. Des images diffusées par la télévision israélienne montrent Dmitry Medvedev en train de s'amuser à faire voler le drone en utilisant une télécommande. M. Medvedev a accepté le cadeau mais il n'était pas certain que le ministre israélien ait été autorisé à lui donner. Les médias israéliens ont rapporté que le drone avait non seulement une valeur de 50.000 dollars (environ 46.600 euros) mais qu'il contenait aussi peut-être des technologies qui n'étaient pas destinées à être partagées. Selon le Jerusalem Post, l'engin a été fabriqué par l'entreprise espagnole Alpha Unmanned Systems, et sa caméra thermique par l'entreprise américaine Flir. Certains médias ont aussi rapporté que M. Medvedev avait reçu le drone, mais pas sa télécommande et sa caméra thermique. Le personnel du centre de recherche agricole Volcani avait jusqu'à présent refusé de divulguer les composantes du drone, selon le quotidien Haaretz. Le bureau de Uri Ariel a reconnu que le drone avait été donné à Dmitry Medvedev, en ajoutant que cela avait été approuvé par "les responsables professionnels adéquats". Le ministère rachètera rapidement un nouveau drone pour le remplacer, ajoute-t-il. Le mouvement pour un gouvernement de qualité en Israël a appelé Uri Ariel à payer le drone de sa poche et des membres de l'opposition ont vivement critiqué sa largesse. (Belga)

Nos partenaires