Un millier de personnes présentes sur l'Espace Tivoli à Liège pour l'hommage aux victimes

30/05/18 à 14:03 - Mise à jour à 14:04

Source: Belga

(Belga) Un millier de personnes se sont rassemblées mercredi vers 13h00 sur l'Espace Tivoli à Liège afin de respecter une minute de silence en mémoire des deux policières et du jeune Herstalien de 22 ans décédés la veille dans la tuerie de Liège. Benjamin Herman, qui bénéficiait d'un congé pénitentiaire au moment des faits, a attaqué mardi Soraya Belkacemi et Lucile Garcia, les deux policières, et Cyril Vangriecken, sur le boulevard d'Avroy, à proximité de l'athénée Léonie de Waha.

Le temps avait suspendu son vol en Cité ardente mercredi peu avant 13h00. De nombreux citoyens étaient déjà présents dans le centre-ville un quart d'heure avant l'hommage officiel rendu en présence du Premier ministre Charles Michel (MR) et du ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA). Ceux-ci étaient accompagnés des autorités communales et provinciales liégeoises, le bourgmestre Willy Demeyer (PS) et le député-président Paul-Emile Mottard (PS) en tête mais aussi de la présidente du Sénat, la Liégeoise Christine Defraigne (MR). L'atmosphère était pesante et la colère vive 24 heures seulement après l'attaque qui a frappé mardi matin la Cité ardente en plein c?ur, certains citoyens pointant du doigt la responsabilité des autorités politiques dans ce drame. Un détenu, en congé pénitentiaire, s'est attaqué avec une arme blanche à deux policières en service, les tuant de sang-froid avant de se servir de leurs armes de service pour abattre un jeune homme de 22 ans, passager d'un véhicule. Après s'être réfugié dans un établissement scolaire tout proche, prenant une technicienne de surface en otage, l'individu a finalement été abattu par les forces de l'ordre liégeoises. Les commissariats liégeois avaient d'ailleurs été fermés durant deux heures afin de permettre aux collègues des victimes d'être présents en nombre lors de cet hommage qui s'est achevé par des applaudissements nourris pour les trois victimes de Benjamin Herman. (Belga)

Nos partenaires