Un millier de candidats réfugiés à Coxyde ?

14/09/15 à 21:48 - Mise à jour à 21:48

Source: Belga

L'agence fédérale pour l'accueil des demandeurs d'asile Fedasil examine si la base aérienne de Coxyde pourrait accueillir 1.000 candidats réfugiés, rapporte lundi la télévision régionale Focus-WTV. L'information est confirmée par le bourgmestre de la localité, Marc Vanden Bussche. Si la station balnéaire ne se dit pas opposée à l'accueil de candidats réfugiés, elle estime toutefois le nombre envisagé disproportionné.

Un millier de candidats réfugiés à Coxyde ?

© Vincent Genot

La commune de Coxyde a reçu une demande des autorités fédérales pour accueillir 1.000 candidats réfugiés. Une délégation de Fedasil examinera mardi l'endroit envisagé. Une concertation est prévue avec le bourgmestre. La station balnéaire dit ne pas vouloir fuir ses responsabilités, mais considère que le nombre de candidats réfugiés évoqué, soit un millier, est disproportionné. "Quand je vois qu'Anvers, une ville d'un demi-million d'habitants, accueille 1.300 demandeurs d'asile, et nous, en tant que commune de 20.000 habitants, nous devons en accueillir presque autant, cela soulève des questions", met en exergue le bourgmestre. La commune indique fournir déjà un effort énorme contre la migration de transit, se situant non loin de la ville française de Calais, destination privilégiée des migrants qui souhaitent rejoindre la Grande-Bretagne. "Le ministre Jan Jambon est encore venu ici fin août pour évaluer la situation, dont il est conscient", fait valoir le bourgmestre. Marc Vanden Bussche rappelle par ailleurs que la base aérienne de Coxyde est toujours opérationnelle. Le bourgmestre souhaite que soit mis sur pied un plan de répartition entre communes et villes flamandes, à l'image de la proposition de la Commission européenne de répartir 120.000 réfugiés entre les 28 Etats membres.

En savoir plus sur:

Nos partenaires