Un manque "très inquiétant" de renouvellement des générations en agriculture

21/07/16 à 19:21 - Mise à jour à 19:21

Source: Belga

(Belga) Le manque de renouvellement des générations en agriculture est "très inquiétant", dénonce jeudi la Fédération des Jeunes Agriculteurs (FJA), à la veille de l'ouverture de la foire agricole de Libramont.

Un manque "très inquiétant" de renouvellement des générations en agriculture

Un manque "très inquiétant" de renouvellement des générations en agriculture © BELGA

Seuls 4% des agriculteurs ont moins de 35 ans en Région wallonne, tandis que plus de 50% ont plus de 55 ans, détaille la FJA, qui ajoute que pour 100 exploitations qui cessent leurs activités, à peine 30 voient le jour. "C'est tout un modèle agricole qui est en suris." La Fédération estime que les facteurs à l'origine de ce constat sont multiples, mais que deux d'entre eux constituent des freins particulièrement importants pour l'installation des jeunes agriculteurs : la politique agricole menée au niveau européen et l'accès au foncier. "Le postulat selon lequel les marchés peuvent s'autoréguler qui est à la base des politiques agricoles de ces 25 dernières années et la conquête de nouveaux marchés ont montré toutes leurs limites. Il est urgent de changer de direction sans quoi l'avenir des jeunes agriculteurs et plus globalement le modèle d'agriculture familiale que nous soutenons serait gravement hypothéqué", commente la FJA. Elle estime par ailleurs que la valeur vénale des terres agricoles est aujourd'hui en totale déconnexion avec leur valeur économique, mais qu'il existe des leviers d'action pour enrayer le phénomène. "Nous pensons notamment à une définition plus contraignante de l'agriculteur actif, une révision du mode d'attribution des aides PAC, la mise en oeuvre des instruments de la politique foncière wallonne et bien entendu à une réforme du bail à ferme." (Belga)

Nos partenaires