Un malade coûte moins cher en Flandre qu'en Wallonie

21/11/16 à 09:28 - Mise à jour à 21:16

Source: Belga

Selon la mutualité flamande VNZ, la différence de dépenses en soins de santé entre la Flandre et la Wallonie s'est encore creusée. Faux, selon la mutualité Solidaris, qui inverse les résultats si l'on tient compte du profil socio-démographique.

Un malade coûte moins cher en Flandre qu'en Wallonie

© Belga

La différence de dépenses en soins de santé entre la Flandre et la Wallonie a de nouveau augmenté l'année dernière pour atteindre 136 euros par patient, selon les statistiques de la mutualité flamande VNZ (Vlaams & Neutraal Ziekenfonds) publiées lundi dans Het Belang van Limburg.

Cet écart s'explique notamment par une durée plus courte d'hospitalisation en Flandre et l'utilisation plus large du Dossier médical global (DMG), qui reprend les informations médicales des patients.

La VNZ a basé son calcul sur l'analyse des dossiers de plus d'un demi-million de personnes affiliées à l'une des mutualités de l'Union Nationale des Mutualités Neutres. Elle constate par ailleurs des périodes d'incapacité de travail plus longues en Belgique francophone: en moyenne 19,7 jours en Flandre et 25,4 en Wallonie.

En 2010, la différence de dépenses en soins de santé entre la Flandre et la Wallonie s'était réduite à 50 euros. Mais elle n'a fait qu'augmenter depuis.

Les malades coûtent plus cher en Flandre si on tient compte du profil socio-démographique

La mutualité Solidaris réfute les résultats de l'étude de la Vlaams & Neutraal Ziekenfonds (VNZ) sur les différences nord-sud en matière de soins de santé. Si l'on tient compte du profil socio-démographique des populations des trois Régions du pays, c'est la Flandre qui affiche les dépenses les plus importantes, rétorque lundi Solidaris dans un communiqué.

Dans un rapport officiel publié en 2015, l'Inami a montré que les écarts nord-sud disparaissaient si l'on tenait compte des différences de structure socio-démographiques des populations, rappelle Solidaris.

Dans ce rapport, intitulé "Géographie de la consommation médicale en Belgique", l'Inami a comparé les dépenses en soins de santé de l'année 2013 dans les trois Régions en intégrant l'influence de l'âge, du sexe et du statut social des assurés. On peut y lire que la Flandre affiche un indice standardisé de 101,7, contre 95,2 à Bruxelles et 100,8 en Wallonie (100 étant la moyenne nationale).

Solidaris en conclut qu'il vaut mieux se concentrer "sur les vrais enjeux de notre société", comme les inégalités sociales, plutôt que de mettre en avant les différences régionales.

Nos partenaires