Un malade contrôlé sur trois pris en flagrant délit de travail au noir

18/05/16 à 07:10 - Mise à jour à 07:10

Source: Belga

Environ un tiers des personnes en arrêt-maladie contrôlées par l'Inami en 2015 ont été prises en flagrant délit de travail au noir, révèle L'Echo mercredi. Ces contrôles demeurent néanmoins très rares: seulement 980 malades en ont fait l'objet, dont 304 ont été pris sur le fait, sur quelque 370.000 "invalides", soit moins de 0,3% des salariés et indépendants en arrêt-maladie depuis plus d'un an.

Un malade contrôlé sur trois pris en flagrant délit de travail au noir

© Belga

Les "malades" ainsi pris en flagrant délit doivent rembourser les allocations perçues. L'année passée, cela a permis de récupérer 2,5 millions d'euros de cotisations indues sur les 4,7 milliards d'euros versés chaque année aux personnes en arrêt-maladie depuis plus d'un an et au 1,7 milliard d'euros versés aux personnes malades pendant moins d'un an.

Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires