Un juge brésilien rend son passeport à l'ancien président Lula

02/02/18 à 23:03 - Mise à jour à 23:04

Source: Belga

(Belga) Un juge fédéral brésilien a ordonné vendredi que le passeport de Luiz Inácio Lula da Silva, confisqué par la justice la semaine dernière après sa condamnation en appel à une peine de prison, soit rendu à l'ancien président.

Alors qu'il s'apprêtait à partir en Ethiopie pour participer à une conférence de la FAO (Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture) en fin de semaine dernière, Lula avait été empêché de quitter le Brésil par un juge fédéral ayant ordonné la confiscation de son passeport. Lula -- candidat favori de l'élection présidentielle d'octobre -- avait annulé son voyage prévu quelques heures plus tard et ses avocats avaient remis son passeport à la justice le lendemain. "Nous ne pouvons pas conclure qu'il avait l'intention de fuir le pays dans le but d'échapper à l'application de notre loi pénale", a expliqué le juge fédéral Bruno Apolinário, à Brasilia. "Au contraire "sa sortie du pays était justifiée par un engagement professionnel déjà pris". "C'est seulement avec beaucoup d'imagination qu'on aurait pu parvenir à la conclusion" du juge de première instance ayant ordonné la confiscation de son passeport, ajoute le juge. Mercredi de la semaine dernière, un tribunal de Porto Alegre (sud) avait confirmé que Lula était coupable de corruption passive et de blanchiment d'argent pour avoir accepté un triplex en bord de mer de la part d'une entreprise de construction. La cour d'appel avait également aggravé sa peine de prison d'un tiers, à 12 ans et un mois, tout en le laissant libre en attendant les recours que sa défense devrait déposer. Avec la perte de son procès en appel, Lula ne semble pas être dans l'immédiat menacé de prison, mais voit ses chances de se présenter pour un troisième mandat gravement compromises. (Belga)

Nos partenaires