Un jour de deuil national en Turquie après l'attentat au Sinaï

27/11/17 à 10:45 - Mise à jour à 10:46

Source: Belga

(Belga) La Turquie a décrété lundi un jour de deuil national en solidarité avec l'Egypte après un sanglant attentat contre une mosquée, une mesure inédite alors que les relations entre Le Caire et Ankara sont tendues depuis plusieurs années.

Les drapeaux resteront en berne devant les bâtiments officiels jusqu'à lundi soir, en Turquie et dans les représentations à l'étranger, a indiqué le bureau du Premier ministre turc dans un communiqué, trois jours après le pire attentat dans l'histoire récente de l'Egypte. Vendredi, une trentaine d'hommes armés et brandissant la bannière du groupe Etat islamique (EI) ont lancé un assaut contre une mosquée du Sinaï, tuant plus de 300 personnes. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a fermement condamné samedi cette attaque et affirmé que "la Turquie se (tenait) aux côtés du peuple frère d'Egypte et (partageait) sa peine". La mise en berne des drapeaux turcs survient alors que les relations avec l'Egypte se sont brutalement dégradées en 2013 après la destitution du président démocratiquement élu Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, par le général Abdel Fatah al-Sissi. Le président turc avait dénoncé un coup d'Etat militaire et exprimé son soutien à M. Morsi, avec lequel il entretenait de bons rapports. Cependant, les dirigeants turcs ont à plusieurs reprises exprimé depuis un an la volonté d'améliorer les relations avec l'Egypte, même si aucune avancée concrète n'a encore eu lieu. Pour le pouvoir égyptien, la Turquie reste toutefois un important soutien des Frères musulmans, mouvement classé "organisation terroriste" par Le Caire. La semaine dernière, les autorités égyptiennes ont arrêté 29 personnes accusées d'espionnage pour le compte de la Turquie. (Belga)

Nos partenaires