Un jeune Flamand sur trois est intolérant

- Mis à jour le

Source: Le Vif

Un jeune Flamand sur trois a une vision nettement négative des musulmans, alors qu'un quart des jeunes musulmans estiment que la violence contre les homosexuels est justifiée. C'est ce que dévoile une étude de grande envergure réalisée auprès d'adolescents anversois et gantois révélée par le journal De Morgen.

Un jeune Flamand sur trois est intolérant

© Imageglobe

Vingt pour cent des jeunes Flamands estiment que les musulmans ne devraient pas pratiquer leur religion en Belgique alors qu'un tiers hésite sur la question. Un cinquième des personnes interrogées est persuadé du fait que beaucoup de musulmans sont des criminels.

L'étude démontre que la diversité est tout sauf une évidence pour la jeunesse citadine. Les jeunes musulmans ne sont d'ailleurs pas en reste dans les positions intolérantes. Ainsi, ils sont près de la moitié à souhaiter l'annulation du mariage homosexuel et un quart estiment la violence contre les homosexuels justifiée. En outre, 21 pour cent des jeunes musulmans approuvent l'exécution des homosexuels dans certains pays. Au demeurant, un tiers des Flamands sont dérangés quand il voient deux hommes s'embrasser.

Quant à l'antisémitisme, il est largement répandu parmi les jeunes islamiques. Pas moins de 45 pour cent se déclarent d'accord avec les clichés suivants : "les juifs sont dominants" ou "les juifs incitent à la guerre". Les chercheurs déclarent que "l'antisémitisme semble progressivement s'intégrer dans l'identité contemporaine des jeunes musulmans".

Les chercheurs constatent que "les jeunes de Flandre ne sont pas nécessairement Flamands, mais qu'ils se décomposent en une mosaïque de groupes ethniques qui conservent une très grande distance mentale et sociale entre eux." Le professeur émérite Mark Elchardus, qui a mené l'étude, remarque que les conceptions traditionnelles et conservatives impliquent souvent une intolérance vis-à-vis des autres groupes. "Cette idée de melting-pot sympathique n'est que du baratin romantique" ajoute-t-il.

CB

Les derniers articles en un clin d'oeil



Nos partenaires