Un haut fonctionnaire canadien se rend en Corée du Nord pour libérer un pasteur

09/08/17 à 01:01 - Mise à jour à 03:41

Source: Belga

(Belga) Un haut fonctionnaire canadien chargé de la sécurité est arrivé mardi à Pyongyang en Corée du Nord dans l'espoir d'obtenir la libération d'un de ses ressortissants, le pasteur Hyeon Soo Lim, alors que les tensions avec le régime isolé sont exacerbées.

Daniel Jean, conseiller chargé de la sécurité nationale et du renseignement auprès du Premier ministre canadien Justin Trudeau, est arrivé dans la capitale nord-coréenne Pyongyang, a pu confirmer le média canadien CBC, après l'annonce de l'information par l'agence de presse publique nord-coréenne. M. Jean s'est rendu dans le régime isolé de la scène internationale pour négocier la libération d'un pasteur presbytérien de Toronto, Hyeon Soo Lim (62), détenu en Corée du Nord depuis 2015 pour avoir mis en cause la dignité du chef du régime Kim Jong-Un. Il a été arrêté en janvier 2015 après être entré en Corée du Nord par la Chine, puis condamné aux travaux forcés à vie. Le porte-parole du Premier ministre canadien a confirmé le déplacement du Daniel Jean en tant qu'envoyé spécial du Canada et d'une délégation. "La santé du pasteur Lim et son bien-être restent de la plus haute importance pour le gouvernement canadien et nous continuons à être impliqué dans ce dossier", a souligné M. Ahmad. "Nous ne ferons pas d'autre commentaires à ce stade". Une autre source gouvernementale canadienne citée par CBC a assuré que le représentant canadien se concentrerait sur la libération de M. Lim mais aussi serait "libre de discuter d'autres sujets d'inquiétudes régionales". Cette délégation est arrivée le même jour que l'annonce fracassante du président du pays voisin, l'Américain Donald Trump, qui a promis de répondre "par le feu et la colère" aux menaces posées par le programme d'armement nucléaire nord-coréen. Cette source canadienne a encore assuré que le calendrier de la visite n'était pas lié à l'escalade de tensions causées par les essais balistiques répétés de la Corée du Nord et les dernières sanctions imposées par les Nations Unies envers le régime. (Belga)

Nos partenaires