Un gouvernement d'urgence sans les socialistes ?

21/11/11 à 13:00 - Mise à jour à 13:00

Source: Le Vif

Face au blocage la N-Va se dit prête à former un gouvernement d'urgence socio-économique... sans les socialistes. C'est ce que vient d'annoncer Bart De Wever, le président des nationalistes flamands.

Un gouvernement d'urgence sans les socialistes ?

© Image Globe

Un parti se dit déjà prêt à former un gouvernement d'urgence et c'est la N-VA. "Les propositions du PS montrent à chaque fois que ce parti n'est pas disposé à voir la réalité", a-t-il affirmé dans un communiqué. Selon la N-VA, les négociations à six entamées sous la houlette du formateur, Elio Di Rupo, n'aboutiront jamais à un bon résultat. "Il n'est pas minuit moins cinq, il n'est pas minuit cinq, il est 00h30", a souligné M. De Wever.

"Une répartition de l'effort budgétaire avec principalement des augmentations des impôts et peu d'économies structurelles est totalement irresponsable et va à l'encontre des recommandations européennes. Si les négociateurs poursuivent sur cette voie, la Belgique sera le seul pays de toute l'Europe à réaliser une telle part de l'effort par des impôts supplémentaires. Et la Belgique connaît déjà à peu près la plus forte pression fiscale d'Europe", a ajouté le président de la N-VA.

En raison de "la gravité de la situation économique", le parti nationaliste se déclare dès lors prêt à constituer un gouvernement d'urgence socio-économique avec les sociaux-chrétiens et les libéraux. "Ce gouvernement doit être formé à terme particulièrement court et devrait avoir comme programme l'assainissement des finances publiques en exécutant les recommandations de l'Union européenne", a conclu M. De Wever

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires