Un Français condamné à sept ans de prison pour un accident mortel sur l'E42 à Péruwelz

23/11/16 à 23:54 - Mise à jour à 24/11/16 à 00:06

Source: Belga

(Belga) Un automobiliste français a été condamné à sept ans de prison par le tribunal correctionnel de Lille, mercredi, pour homicide involontaire. Trois femmes avaient trouvé la mort dans un terrible carambolage qui s'est déroulé sur l'autoroute E42 à hauteur de Péruwelz en 2011. L'automobiliste, en tort, était sous l'influence de l'alcool et de drogues. Si l'affaire a été plaidée en France, c'est parce que tous les protagonistes sont de nationalité française.

Le 27 novembre 2011, trois jeunes Françaises âgées de 26 et 27 ans avaient trouvé la mort dans un terrible accident de la route qui s'était produit sur l'autoroute E42 à hauteur de Péruwelz, alors qu'elles revenaient de l'aéroport de Charleroi après un week-end passé à Barcelone. Leur voiture, une Volkswagen Polo, avait été percutée à l'arrière par une autre automobile et était partie en tête-à-queue avant de heurter de plein fouet un arbre le long de l'autoroute. Les trois Lilloises avaient été tuées sur le coup. Le conducteur de l'autre voiture avait pris la fuite, mais il avait été interpellé à Callenelle (Péruwelz) après avoir provoqué un autre accident sur une route nationale. En état d'imprégnation alcoolique et sous influence de produits stupéfiants, S.R., de nationalité française, avait été inculpé d'un triple homicide involontaire et incarcéré à la prison de Tournai. Il avait été remis en liberté contre une caution de 2.000 euros. Le parquet de Mons-Tournai avait renvoyé le dossier en France, car toutes les personnes impliquées dans cet accident sont de nationalité française. (Belga)

Nos partenaires