Un feu d'artifice pour le Nouvel An? La question divise le gouvernement bruxellois

28/11/14 à 18:26 - Mise à jour à 18:27

Source: Belga

Le gouvernement bruxellois qui devait se prononcer jeudi sur l'octroi d'un subside de 25.000 euros pour le feu d'artifice de fin d'année, au coeur de la capitale, a reporté sa décision, a affirmé vendredi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

Un feu d'artifice pour le Nouvel An? La question divise le gouvernement bruxellois

© Image Globe

Celui-ci était interrogé par plusieurs députés bruxellois peu heureux de l'annonce d'un possible renoncement à cet événement au profit d'un autre, organisé par la Ville de Bruxelles, sur la place De Brouckère. Tour à tour, Hamzah Fassi-Fihri (cdH), Arnaud Pinxteren (Ecolo), et Emmanuel De Bock (FDF) sont venus dire tout le mal qu'ils pensaient de ce renoncement envisagé selon eux unilatéralement par la Ville de Bruxelles, où leurs formations siègent dans l'opposition.

Soulignant que la Ville ne finançait pas cette manifestation pyrotechnique, ils ont été rejoints par Vincent De Wolf (MR), lequel a jugé qu'il y avait d'autres lieux à Bruxelles pour organiser un feu d'artifice, par exemple sur le site du Cinquantenaire.

"Le subside de la Région reste suspendu dans l'attente d'une solution qui fédère. Je pense qu'on a besoin d'être dans un processus positif de fluidité de décisions et de concertation. Bruxelles, ce sont 19 communes. Je défendrai toujours le projet le plus fédérateur possible", a répondu le ministre-président bruxellois.

Celui-ci a ajouté que la réflexion du gouvernement bruxellois au sujet de l'octroi ou non du subside commencerait lundi, le jour de la présentation des festivités du passage à l'an neuf programmées par la Ville.

En savoir plus sur:

Nos partenaires