Un faux journal Metro distribué pour revendiquer une autre mobilité

07/03/16 à 16:16 - Mise à jour à 16:16

Source: Belga

(Belga) Le collectif Tout Autre Chose a distribué lundi matin des fausses éditions du journal gratuit Metro dans les gares belges. Le but était de dénoncer les plans de la ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant.

Dans sa fausse édition de huit pages, le mouvement citoyen Tout Autre Chose attaque la ministre fédérale de la Mobilité et dénonce les réductions budgétaires à la SNCB. Une présentation de Mme Galant est proposée, intitulée "Jacqueline Galant, drame en trois actes". L'article l'accuse de "se planter dans les chiffres, d'engager des avocats à la hussarde, d'enterrer le RER par erreur". Pour le collectif, "ce qui se passe actuellement à la SNCB est inacceptable". "Alors que nos dirigeants ont signé l'accord de Paris pour une politique climatique ambitieuse, ils décident en même temps de couper 2,1 milliards d'euros à la SNCB", peut-on lire sur leur site. Tout Autre Chose réclame des "trains nombreux, à l'heure, accessibles à tous et de qualité". Le collectif donne rendez-vous de 17h00 à 19h00 lundi à la gare de Bruxelles Central pour le "Nafter'work", un événement ouvert à tous ceux qui "veulent tout autre chose à la SNCB". Intitulée Metro avec la lettre "e" à l'envers, l'édition utilise la couleur verte typique du quotidien Metro ainsi que la même typographie. Contactée par Belga, la direction de Metro Belgique n'a pas encore souhaité réagir mais a affirmé ne pas avoir donné son accord ou été mise au courant par Tout Autre Chose. (Belga)

Nos partenaires