"Un été pourri est un été normal en Belgique"

30/06/16 à 11:33 - Mise à jour à 11:54

Source: Le Vif

"Un été pourri est un été normal en Belgique", c'est ce que le collègue de Pascal Mormal, météorologue à l'Institut Royal météorologique (IRM), a l'habitude d'affirmer. Même si ce dernier préfère ne pas être aussi catégorique, il n'est pas beaucoup plus optimiste concernant l'été 2016 en Belgique.

"Un été pourri est un été normal en Belgique"

© Reuters

Selon les prévisions à moyen terme, la météo des prochains jours devrait être moins extrême que ce que l'on a connu ces dernières semaines. Le temps sera donc plus calme, mais le soleil ne sera pas de la partie pour autant et les averses devraient être encore fréquentes. Pour comprendre pourquoi ce début d'été est aussi maussade, nous avons interrogé Pascal Mormal, météorologue à l'IRM.

La météo du mois de juin a-t-elle été vraiment hors-norme ?

Oui. On va probablement battre le record absolu de précipitations pour le mois de juin depuis le début des relevés météorologiques en Belgique en 1833. Actuellement, nous sommes à 171.6 mm de pluie, alors que le record est de 173.7, vu qu'il pleut aujourd'hui, il y a de fortes chances que celui-ci soit battu.

En juin, le soleil s'est également très peu montré, 111 heures au lieu de 188 heures en moyenne. On dénombre 20 jours d'orage au lieu de 12.7 et 23 jours de précipitations au lieu de 15. C'est assez remarquable. Paradoxalement, les températures ont été assez proches des normales de saison 16 °C en moyenne au lieu de 16,2 °C.

Pourquoi la météo est-elle aussi maussade ?

Il y a eu plusieurs phénomènes météorologiques consécutifs. Depuis la fin du mois de mai jusqu'au 8 juin, nous avons été dans une situation de blocage. De l'air chaud instable et humide est remonté des Balkans par l'Allemagne et a été bloqué au-dessus de notre territoire par un anticyclone. Ce qui a provoqué l'épisode orageux qu'on a connu pendant plusieurs jours. Les orages n'étaient pas particulièrement violents, mais ils sont restés bloqués sans pouvoir s'évacuer.

Ensuite, un courant d'air frais a influencé notre météo pendant une dizaine de jours. À partir du 23 juin, des températures très élevées et la présence d'un air chaud et humide a provoqué des orages très violents et fait de nombreux dégâts. Les précipitations ont également été exceptionnelles.

D'autres régions connaissent-elles cette météo maussade ?

Tout à fait, l'Allemagne a également connu de nombreux orages et des inondations qui ont causé la mort de plusieurs personnes. Paris et les villes alentour ont également connus des crues exceptionnelles. Aux Pays-Bas, la situation est globalement la même que chez nous.

Est-ce qu'on peut déjà parler d'un été pourri pour 2016 ?

Il faut être prudent quand on parle de prévision au-delà de deux semaines, car la marge d'erreur devient vraiment très élevée. Ce que l'on prévoit pour la prochaine quinzaine (un temps calme avec une alternance d'averses et d'éclaircies et des températures de l'ordre des 20 °C) est une météo assez typique pour la Belgique à cette saison.

On ne sait pas vraiment dire quand une météo estivale fera son apparition. Il y a tout de même beaucoup de chance qu'on ait quelques beaux jours d'affilée d'ici le mois de septembre.

Mais ce n'est pas impossible non plus que le temps ne s'améliore pas. Comme disait mon collègue, "un été pourri en Belgique, est un été normal". Je n'irai pas jusque-là, mais on n'est pas très loin de la vérité.

En général, les étés qui démarrent tôt se maintiennent et il fait beau longtemps. Quand ça commence mal par contre...

On observe depuis trente ans qu'il y a plus d'épisodes caniculaires en Belgique qu'auparavant, mais il est possible que 2016 passe entre les mailles du filet.

Pour ceux qui partent en vacances, la météo sera-t-elle plus clémente dans le Sud ?

On a déjà connu des épisodes de forte chaleur dans les Balkans et en Sicile où il a fait jusqu'à 45 °C. Globalement on peut dire qu'il fait beau dans le bassin méditerranéen et que les vacanciers n'ont pas de soucis à se faire. Ils pourront trouver le soleil ailleurs qu'en Belgique.

Nos partenaires