Un Emirati accusé d'un projet d'attentat contre le circuit F1 d'Abou Dhabi

29/12/15 à 08:44 - Mise à jour à 08:44

Source: Belga

(Belga) Un Emirati, dont l'épouse a été exécutée pour le meurtre d'une Américaine, a été formellement accusé d'être lié au groupe Etat islamique (EI) et d'avoir planifié un attentat contre le circuit de Formule 1 d'Abou Dhabi, a rapporté mardi la presse locale.

Un Emirati accusé d'un projet d'attentat contre le circuit F1 d'Abou Dhabi

Un Emirati accusé d'un projet d'attentat contre le circuit F1 d'Abou Dhabi © BELGA

Les médias internationaux n'ont pas été invités à assister à une audience lundi à la Cour de sûreté de l'Etat où l'accusé, identifié seulement par les initiales M. A. H., a entendu les charges pesant contre lui selon des quotidiens émiratis. Au total, l'homme fait l'objet de sept chefs d'accusation, dont l'intention de poser des bombes sur le circuit de Formule 1, dans un magasin Ikea sur l'île de Yas et dans des autobus de touristes étrangers à Abou Dhabi, et d'avoir planifié des attaques contre une base militaire américaine aux Emirats et contre de hauts responsables de la fédération. Selon le Gulf News qui cite des procureurs, il a essayé de rejoindre les djihadistes de l'EI en Irak "mais, comme il n'a pas réussi à s'y rendre, il a choisi de travailler aux Emirats en soutien à l'organisation terroriste". L'homme a rejeté toutes les accusations portées contre lui et s'est plaint d'avoir été placé en isolement pendant six mois, après avoir été arrêté le 21 novembre 2014, a indiqué le journal The National. (Belga)

Nos partenaires