Un écolier sur cinq serait victime de harcèlement par des camarades

27/04/10 à 10:22 - Mise à jour à 10:22

Source: Le Vif

La violence en milieu scolaire n'est pas un phénomène inconnu. Mais on estime à un sur cinq le nombre d'enfants victimes de harcèlement moral de la part de ses camarades.

Un écolier sur cinq serait victime de harcèlement par des camarades

© Thinkstock

Un enfant sur cinq qui fréquente l'école maternelle ou primaire en Belgique serait victime de harcèlement de la part de ses camarades, rapporte mardi Le Soir qui s'appuie sur une enquête réalisée par l'asbl "Ecole sans harcèlement" (ESH) en partenariat avec Les Mutualités libérales.

L'Observatoire de la violence en milieu scolaire doit rendre ses premières études à la rentrée prochaine. "On parle beaucoup du harcèlement des adultes envers les enfants. Mais, en réalité, en milieu scolaire, le plus fréquent et grave est celui des élèves entre eux", confirme le délégué général aux droits de l'enfant, Bernard De Vos, dans les colonnes du Soir.

"Dans un premier temps, les effets du harcèlement peuvent avoir des effets directs: la violence, le rejet par le groupe", ajoute Guy Boudrenghien, président du Conseil supérieur des centres psycho-médico-sociaux (PMS). "Et il peut y avoir des effets perturbateurs à l'avenir: le traumatisme peut apparaître des années après la situation de harcèlement, alors même que l'enfant l'a traversée avec le sourire."

L'Observatoire de la violence en milieu scolaire, lancé à l'automne dernier par la ministre de l'Enseignement Marie-Dominique Simonet, doit rendre quelques premières études à la rentrée prochaine. Leurs résultats pourraient être effrayants, conclut le quotidien bruxellois.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires