Un échevin MR de Tournai ferme son commerce du centre et critique la Ville

18/09/16 à 11:29 - Mise à jour à 11:36

Source: Belga

(Belga) Patron depuis 35 ans d'un bistrot situé au pied du beffroi, dans le centre-ville de Tournai, l'échevin Robert Delvigne (MR) a décidé de fermer son commerce et de s'installer dans la périphérie de la ville. "C'est triste, mais je pense faire de meilleures affaires à l'extérieur du centre-ville", a confié l'échevin en charge de l'Urbanisme au journal Nord-Eclair paru dimanche. Celui qui remplace la ministre Marghem au sein du collège a comparé la Ville à "une plaine de jeux sans moniteurs".

Robert Delvigne tient un bistrot au pied du beffroi et de la cathédrale Notre-Dame depuis trente-cinq ans mais il a décidé de fermer son café endéans les deux mois. Un choix professionnel qu'il assume mais sa démarche laissera des traces car il critique ouvertement la politique de la Ville en matière de commerce, et son échevine Ludivine Dedonder (PS). "Il faut admettre que le quartier Cathédral est un catalogue des aménagements urbanistiques à ne pas faire dans une zone commerciale", a-t-il confié à Nord-Eclair. L'échevin critique aussi le choix de faire payer le parking en intra-muros, ce qui a contribué à une paupérisation du centre-ville selon lui. Un argument largement relayé par les commerçants du centre. Selon lui, un centre piétonnier est une idée des années 70-80, dépassée. Il compare le centre-ville à "une plaine de jeux sans moniteurs" en critiquant les évènements festifs qui se multiplient dans le centre. "On y vit dans le bruit, les détritus", déplore-t-il. Ses propos ne manqueront pas de faire réagir le PS, partenaire du MR au sein du collège communal. (Belga)

Nos partenaires