Un docteur sur cinq ne respecte pas la convention tarifaire

04/03/15 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Belga

Vingt et un pour cent des médecins belges ont choisi de ne pas s'en tenir aux tarifs fixés fin décembre dans l'accord "medico-mut".

Un docteur sur cinq ne respecte pas la convention tarifaire

© istock

Cette convention, négociée entre les syndicats et les organismes assureurs, détermine les honoraires et frais supplémentaires des docteurs en 2015. La tendance à se déconventionner serait toutefois en recul cette année, selon le rédacteur en chef du magazine "Le Spécialiste", Pascal Selleslagh, qui publie les chiffres. Des incitants sont mis en place pour inviter les médecins à respecter les tarifs négociés. Environ un médecin sur cinq ne sera pas conventionné en 2015. Vint et un pour cent d'entre eux ont refusé de se soumettre à l'accord médico-mut 2015. Ils avaient jusqu'au 26 février pour le signifier par lettre recommandée. Le décompte réalisé entre-temps par le magazine "Le Spécialiste" révèle que, cette année encore, davantage de médecins spécialisés se sont déconventionnés (19,15%) par rapport aux médecins généralistes (11,38%). Mais globalement, le nombre de médecins qui ont décidé de ne pas respecter l'accord serait en baisse cette année. Pascal Selleslagh attribue cela au fait que l'accord médico-mut 2015 ne porte que sur un an, contrairement à l'accord précédent qui portait sur 2013 et 2014. "Étalé sur deux ans, l'accord précédent a peut-être rendu certains médecins plus réticents", explique le rédacteur en chef du magazine. Certaines mesures incitent les médecins à respecter la convention tarifaire. Les généralistes peuvent compter sur une prime de 500 euros s'ils souscrivent pleinement à l'accord medico-mut. Idem pour les généralistes lorsqu'ils participent activement à l'enregistrement des données médicales.

En savoir plus sur:

Nos partenaires