Un directeur "terroriste" à la FN ?

04/01/12 à 11:38 - Mise à jour à 11:38

Source: Le Vif

Louis-Pierre Dillais, le commandant de l'attaque du Rainbow Warrior, navire de Greenpeace en 1985, est actuellement directeur d'une filiale de la FN écrit le quotidien De Morgen dans son édition de mercredi

Un directeur "terroriste" à la FN ?

© Belga

L'attaque avait fait un mort. Greenpeace qualifie Dillais de "terroriste". Leministre wallon de l'Economie, Jean-Claude Marcourt, affirme, selon le journal, que la nomination de l'ex-officier de la Direction générale de la sécurité extérieure relève d'une affaire interne à la FN Herstal.

Greenpeace a demandé l'extradition de Dillais, il y a un mois, au service d'immigration américain. Pour Mark Floegel, senior investigator chez Greenpeace international, "il est inconcevable qu'un gouvernement, un pouvoir public, collabore avec un terroriste. Et Louis-Pierre Dillais est un terroriste". Selon De Morgen, le porte-parole de la FN a refusé de confirmer si Dillais travaillait pour la société wallonne.

Interrogé par le journal, le ministre Marcourt (PS) a souligné qu'il n'avait pas lui-même embauché Dillais et qu'il s'agissait d'une décision interne à la FN Herstal.
"Je sais que Dillais a de très bons contacts aux Etats-Unis et c'est utile pour la FN Herstal. Je condamne l'attaque contre le Rainbow Warrior, mais il s'agit d'une affaire interne à la France", a-t-il commenté, d'après le quotidien.

LeVif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires