Un dimanche crucial pour la coalition suédoise?

26/09/14 à 21:21 - Mise à jour à 21:21

Source: Belga

Le week-end, et en particulier la journée de dimanche, pourrait s'avérer crucial pour l'atterrissage des négociations en vue de la formation d'un nouveau gouvernement fédéral associant, du côté flamand, la N-VA, le CD&V et Open Vld, et du côté francophone le seul MR, a-t-on appris vendredi soir de sources concordantes.

Un dimanche crucial pour la coalition suédoise?

© Belga

Si tout se passe bien, les négociateurs des quatre partis devraient se retrouver autour de la table des négociations dimanche, en séance plénière, pour la première fois depuis une dizaine de jours. Ils devraient se réunir dans un endroit "discret", autour des deux co-formateurs, Charles Michel (MR) Kris Peeters (CD&V) pour trancher les derniers détails en vue de la formation d'une coalition de centre-droit, quatre mois après les élections du 25 mai dernier.

Les négociateurs se sont voulus très discrets au cours des derniers jours, recourant à des contacts parfois bilatéraux, parfois trilatéraux, consacrés au travail budgétaire. Ils s'approchent du dernier milliard d'euros à trouver, a-t-on confirmé jeudi en coulisses. Aucun accord définitif n'a encore été trouvé, pas plus que sur l'année envisagée pour le retour à l'équilibre budgétaire, mais l'espoir d'une réunion à quatre dimanche prévalait vendredi soir.

Outre l'aspect budgétaire, les négociateurs d'une possible coalition gouvernementale suédoise devront aussi trancher sur le répartition des portefeuilles ministériels. Depuis la désignation de Marianne Thyssen (CD&V) comme commissaire européenne, il est acquis que le prochain Premier ministre sera issu de la famille libérale. M. Michel, qui est aussi président du MR, tient la corde pour le 16 rue de la Loi, selon les derniers pronostics.

En savoir plus sur:

Nos partenaires