Un des principaux chefs présumés d'ETA inculpé à Paris et écroué

09/11/16 à 22:57 - Mise à jour à 23:00

Source: Belga

(Belga) L'Espagnol Mikel Irastorza, considéré comme l'un des derniers chefs présumés de l'organisation séparatiste basque ETA, a été inculpé mercredi par un juge antiterroriste à Paris et placé en détention provisoire.

Mikel Irastorza et un couple franco-espagnol qui l'hébergeait ont tous trois été inculpés pour association de malfaiteurs terroriste, selon une source judiciaire. Le couple, laissé libre, a été placé sous contrôle judiciaire. L'interpellation de Mikel Irastorza samedi à Ascain (sud-ouest), lors d'une opération conjointe des polices française et espagnole, a porté un nouveau coup dur à l'organisation ETA (Euskadi Ta Askatasuna, Pays basque et liberté en basque), déjà à l'agonie. Pour le ministère espagnol de l'Intérieur, cet homme de 41 ans originaire de Saint-Sébastien (province espagnole de Guipuzkoa) est "le plus haut dirigeant actuel du groupe terroriste ETA qui échappait à la justice". Le couple avait lui aussi été interpellé, soupçonné d'héberger Irastorza dans une maison du bourg, en toute connaissance de son adhésion au mouvement séparatiste. Après avoir d'abord annoncé l'arrêt des attentats en 2010, l'organisation a renoncé en 2011 à la lutte armée, mais refuse de rendre les armes et de se dissoudre, comme l'exigent Madrid et Paris. (Belga)

Nos partenaires