Un défilé de mode éthique au Forum social mondial de Montréal

12/08/16 à 02:39 - Mise à jour à 02:39

Source: Belga

(Belga) Des stylistes, des artisans militants ou encore des commerçants équitables ont organisé jeudi un défilé de mode éthique dans le cadre du Forum social mondial (FSM) de Montréal.

Un défilé de mode éthique au Forum social mondial de Montréal

Un défilé de mode éthique au Forum social mondial de Montréal © BELGA

En talons hauts, vêtues parfois de robes faites à partir de chemises d'homme recyclées ou portant des bijoux en matériaux durables, plusieurs femmes ont défilé dans une ambiance bon enfant et loin du glamour des podiums de la haute couture. Initiatrice du défilé, l'organisation non gouvernementale CECI (Centre d'étude et de coopération internationale), cherche à mettre en valeur les vêtements éthiques et éco-responsables de stylistes des pays défavorisés. "Pour une première au FSM, l'idée était d'avoir une activité ludique hors des standards habituels du commerce équitable où l'on peut mettre en valeur les biens durables du monde entier", a indiqué Arnaud Deharte, l'un des organisateurs du défilé. Des collections de produits textiles des petites sociétés solidaires comme Aymira-alpaca (Bolivie) ou Zafé (Haïti) ont été à l'honneur du défilé. "J'aime beaucoup tout ce qui est mode éthique et éco-responsable et je crois que la mobilisation politique et la mode vont de pair", a confié à l'AFP Marie-Lucie Dion, une des participantes. Le défilé a aussi été l'occasion pour la française Lise Trégloze de la Fédération artisans du monde et de la Bolivienne Antonia Rodriguez Medrano, ancienne ministre du Développement productif, d'expliquer le fonctionnement du commerce équitable avec ses avantages sur le plan social. Mme Rodrìguez Medrano, engagée maintenant auprès des artisans et créateurs boliviens, a souligné l'importance du commerce équitable comme moyen d'émancipation pour les femmes boliviennes. "Notre lutte, c'est de faire du commerce équitable pour améliorer nos conditions de vie, cela nous permet de nous affirmer comme femme mais aussi de partager notre culture autochtone par nos vêtements", a-t-elle indiqué. (Belga)

Nos partenaires