Un couteau trouvé chez les Storme

04/03/11 à 08:34 - Mise à jour à 08:34

Source: Le Vif

Un couteau a été trouvé la semaine dernière dans le magasin des parents de Léopold Storme, "Extrêmes Tissus" de la rue des Capucins à Bruxelles, a indiqué vendredi La Dernière Heure.

Un couteau trouvé chez les Storme

© Belga

L'accusé du triple meurtre de 2007 a été condamné à 30 ans de prison mais, "s'il est prématuré d'affirmer que l'arme est liée à la tuerie", elle avait manqué au procès et intéresse la Justice, précise le quotidien.

Le couteau avait échappé en juin 2007 et dans les semaines qui avaient suivi, aux recherches de la police, y compris scientifique. Le couteau est pourvu "d'un manche de bois" et la lame "non dentelée" présentant des traces de rouille mesure "environ 30 cm", détaille un témoignage obtenu par la Dernière Heure. L'objet a été découvert jeudi dernier à l'arrière du magasin par les nouveaux locataires des lieux qui déblayaient à ce moment-là. La police judiciaire fédérale de Bruxelles s'est empressée de la saisir vendredi pour des analyses, suppose le journal. "C'est dans une caisse que l'arme a été trouvée parmi d'autres objets avec lesquels elle n'avait rien à faire (...) Il ne se trouvait pas au fond de la caisse mais au-dessus: il n'a pas fallu fouiller pour le voir", rapporte le quotidien.

Des premières analyses ont été effectuées sur l'arme mais ces dernières n'ont donné aucun résultat. "Aucun indice ne conclut actuellement à ce que le couteau retrouvé ait été employé par Léopold Storme ou quelqu'un d'autre pour commettre le triple meurtre", a précisé Théo Jacobs. Le parquet de Bruxelles doit à présent décider d'ordonner ou non des devoirs complémentaires.

Le conseil de Léopold Storme interpellé par la découverte Jean-Philippe Mayence, avocat de Léopold Storme, s'est dit interpellé par la découverte du couteau. Le conseil de Léopold Storme a appris l'information via les médias. L'avocat souligne une nouvelle fois "les carences dans l'enquête".

"C'est incroyable. Comment, si les informations sont exactes, les enquêteurs ont-ils pu passer lors des perquisitions à côté du couteau qui se trouvait dans une caisse apparemment près des corps? ", s'interroge Me Mayence.

L'avocat a répété que, pour lui, l'instruction a été menée uniquement à charge. "Les enquêteurs ont travaillé dans un seul sens. Dès le départ, ils ont fait le choix de la culpabilité de Léopold Storme".

Le conseil du jeune homme condamné rappelle que plusieurs devoirs d'enquête complémentaires comme des analyses de traces de sang lui ont été refusés, de même que sa participation à la reconstitution.

En cours de procès, la défense avait obtenu une analyse ADN d'un échantillon de sang. Il était apparu que l'Institut national de Criminologie et de Criminalistique (INCC) avait commis une erreur dans l'analyse des échantillons attribués erronément exclusivement à Léopold Storme. "Je m'inquiète des condamnations sur base d'enquête scientifique", a déclaré Me Mayence.

Condamné à 26 ans de réclusion pour le meurtre de ses parents (double parricide) et l'assassinat de sa soeur, Léopold Storme a introduit un pourvoi en cassation. L'arrêt devrait tomber dans environ un mois selon la défense. Après la découverte du couteau, celle-ci pourrait demander une réouverture du procès.

LeVif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires