Un chanteur assassiné dimanche au Burundi

04/01/16 à 12:12 - Mise à jour à 12:12

Source: Belga

(Belga) Un chanteur burundais, Pascal Trésor Nshimirimana, également connu sous le nom de Lisuba, a été tué dimanche matin par la police à Musaga, un quartier contestataire du sud de Bujumbura, ont rapporté lundi Radio France Internationale (RFI) et la BBC.

Un chanteur assassiné dimanche au Burundi

Un chanteur assassiné dimanche au Burundi © BELGA

Sa famille, des amis et des nombreux témoins assurent qu'il a été arrêté pour avoir manifesté contre le 3ème mandat du président Pierre Nkurunziza. La police jure que c'était un criminel, terme qui désigne officiellement les insurgés "Sindumuja", terme qui signifie "je ne suis pas un esclave" et qui désigne ceux qui luttent contre le pouvoir burundais, a précisé RFI. Pour d'autres burundais cités par la BBC, il a été tué pour l'une des chansons au texte très engagé de son groupe musical appelé "Amagaba". Le Burundi est plongé dans une profonde crise politique depuis la candidature fin avril de M. Nkurunziza à un troisième mandat, que l'opposition, la société civile et une partie de son camp jugent contraire à la Constitution et à l'accord d'Arusha qui a mis fin à la guerre civile en 2006. Les violences au Burundi ont déjà fait plusieurs centaines de morts - dont de nombreux cas d'exécutions extrajudiciaires, selon les défenseurs des droits de l'Homme - et poussé plus de 200.000 personnes à quitter le pays, selon l'ONU. (Belga)

Nos partenaires