Un camion percute une façade à Spa : deux morts et quatre blessés

07/05/13 à 14:38 - Mise à jour à 14:38

Source: Le Vif

Deux personnes sont décédées et quatre autres ont été blessées après un accident impliquant un camion au centre de Spa, a indiqué lors d'un point presse le bourgmestre Joseph Houssa.

Un camion percute une façade à Spa : deux morts et quatre blessés

© Image Globe

Un camion qui descendait la rue de la Sauvenière a d'abord percuté une voiture avec deux personnes à bord. Il a ensuite percuté plusieurs bâtiments avant de terminer sa course contre une façade. Le camion a pris feu et l'incendie s'est communiqué à l'habitation.

Les deux occupants de la voiture percutée sont grièvement blessés et ont été transférés vers le CHU de Liège. L'identification des personnes décédées est encore en cours.


"D'après les premières constatations, le camion avait emprunté cette route malgré une interdiction aux véhicules de cette taille", a indiqué la procureure du Roi au parquet de Verviers, Christine Wilwerth.

Un expert automobile a été dépêché sur les lieux par le parquet de Verviers pour déterminer les circonstances exactes de l'accident. Le laboratoire de la PJF de Verviers s'est également rendu sur place.

Le chauffeur du camion et un piéton sont décédés

Le chauffeur du camion qui s'est encastré est décédé. La seconde victime est un piéton qui a été fauché par le camion, a indiqué Joseph Houssa, le bourgmestre de Spa, lors d'un point presse.

Les circonstances de l'accident. "Selon les premières informations, le chauffeur d'une entreprise de Lommel a emprunté la descente de Malchamps malgré l'interdiction aux véhicules de plus de 7 tonnes. Il a ensuite dû faire face à un problème de freins", explique Christian Bonvoisin, commissaire à la zone de police des Fagnes.

Le véhicule chargé de sacs de terreau, qui descendait la rue de la Sauvenière, a d'abord percuté une voiture à bord de laquelle se trouvaient deux occupants. Les deux personnes ont été grièvement blessées.

Le véhicule a ensuite percuté trois immeubles à appartements avant de faucher un piéton né en 1936. Le camion s'est finalement encastré contre la façade du numéro 19. Le chauffeur du camion et le piéton sont décédés tandis que le pronostic vital de l'un des deux occupants de la voiture est toujours engagé. Deux autres personnes, dont un pompier, ont été légèrement blessées.

Un expert automobile et un médecin légiste sont descendu sur les lieux afin de déterminer les circonstances exactes de l'accident.

"Il faut repenser la mobilité en profondeur"

Il faudrait revoir la politique de mobilité, a indiqué mardi dans un communiqué Pierre Bray, l'échevin de la mobilité de Spa, à la suite de l'accident de camion qui a coûté la vie à deux personnes mardi midi à Spa.

"Si les circonstances exactes de cette catastrophe restent à déterminer, elle met cependant tragiquement en lumière la nécessité de repenser la mobilité en profondeur. Cette réflexion doit, en effet, être globale et inclure très étroitement des thématiques comme les travaux et la sécurité routière, et les accès avec les communes voisines", indique-il.

De son côté, Joseph Houssa, le bourgmestre de Spa, a également rappelé lors d'un point presse que des dispositions devront être prises avec la Région wallonne. "Malgré une signalisation claire, le camion accidenté ce mardi a emprunté cette route alors qu'elle était interdite aux véhicules de plus de 7 tonnes", a indiqué le maïeur.

"Le Collège présentera bientôt un nouveau plan de mobilité afin de fluidifier le trafic dans le centre-ville et, surtout, de renforcer la sécurité des usagers. Par un cruel hasard de l'histoire, c'est précisément en ce jour noir pour les Spadois que le Collège rencontrait les experts chargés de finaliser ce plan", conclut Pierre Bray.

En savoir plus sur:

Nos partenaires