Un Belge sur quatre se sent seul

11/12/12 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Le Vif

Un Belge sur quatre se sent seul à très seul sur le plan social en raison du manque de contacts dans le cercle social large, ressort-il mardi d'une étude de Leen Heylen de la haute-école Thomas More, menée en collaboration avec le centre pour l'étude longitudinale et de la vie de l'université d'Anvers.

Un Belge sur quatre se sent seul

© Belga

L'enquête sur le sentiment de solitude a été menée auprès de 7.136 Belges âgés de 18 à 79 ans. Il en ressort que 15 pc se sont déjà sentis seuls d'un point de vue social et 13 pc très seuls. Le phénomène touche surtout les 40-69 ans. Par ailleurs, 18 pc de la catégorie d'âge la plus jeune, soit les moins de 30 ans, ressentent un manque modéré à fort de contacts avec la famille, les amis ou les connaissances. L'enquête révèle encore que près d'un Belge sur cinq se sent seul sur le plan émotionnel et souffre du manque de liens forts et affectifs. Ce sont surtout les femmes qui courent ce risque. Quarante pour cent d'entre elles souffrent de manque de liens affectifs, contre 30 pc des sondés masculins. Une explication possible serait la durée moyenne de vie supérieure chez les femmes. Par ailleurs, le groupe des personnes séparées figure parmi les plus vulnérables sur le plan de la solitude émotionnelle.

Avec Belga

Nos partenaires