Un bar pour les bières artisanales d'AB InBev place du Luxembourg à Bruxelles

17/12/17 à 09:48 - Mise à jour à 09:50

Source: Belga

(Belga) AB InBev va ouvrir début 2018 place du Luxembourg à Ixelles un café reprenant quelques références de son portefeuille de bières artisanales. La marque biologique Ginette constituera le porte-drapeau de ce nouvel établissement qui vient remplacer le bar spécialisé dans la retransmission d'événements sportifs, le Fat boys, fermé depuis deux ans.

"Le Ginette Bar sera un bar 'craft et organique' proposant des alternatives aux produits classiques. Trop souvent, le bio est faussement lié à un message sérieux. Notre mission est de faire en sorte que les gens s'amusent et que notre bar dégage une atmosphère festive", déclare Damien Coens, l'un des quatre fondateurs de la Ginette. Cette gamme de bières biologiques a été développée par des entrepreneurs wallo-brabançons et revendue à l'automne 2016 à AB InBev. Les bières sont encore produites à Binche aujourd'hui avant un éventuel transfert de la production lorsque celle-ci devra répondre à des volumes plus familiers à AB InBev. L'ouverture de bars bio était dans les cartons dès la reprise par le géant brassicole. L'enseigne de la place de Luxembourg ouvrira en février. D'autres bières artisanales d'AB InBev y seront proposées mais le groupe n'avance à ce stade aucune autre référence précise. La fin de la collaboration entre AB InBev et les responsables du Fat boys ne s'est pas faite sans douleur, ces derniers réclamant devant la justice 2 millions d'euros au groupe brassicole, accusé d'avoir traîné à signifier son refus de contracter un nouveau bail de location. Le tribunal de commerce de Bruxelles a finalement débouté les exploitants du Fat boys, jugeant leur demande non fondée. Le tribunal a cependant estimé qu'ABI, en ne répondant pas à certains courriels de demande d'éclaircissements de la société gérant le Fat boys, n'avait pas fait preuve d'un comportement d'un "commerçant normalement prudent et diligent". L'avocat de la société exploitant le bar, Me Arnaud Carlot, rappelle d'ailleurs que le Fat boys ne constitue pas une victime isolée de la politique de gestion horeca d'AB InBev, citant notamment des établissements de la place de la Liberté à Bruxelles. Il dénonce une situation monopolistique de fait et appelle à élaborer une réglementation claire sur les baux commerciaux. (Belga)

Nos partenaires