Un analyste politique cambodgien tué à Phnom Penh

10/07/16 à 09:59 - Mise à jour à 09:59

Source: Belga

(Belga) Un éminent analyste politique cambodgien et critique fréquent du Premier ministre Hun Sen a été tué dimanche matin dans la capitale Phnom Penh, ont rapporté les médias locaux.

L'assaillant a tiré à trois reprises sur Kem Ley avec une arme de poing dans un magasin d'une station essence avant de prendre la fuite, a indiqué une source policière au Phnom Penh Post. L'incident s'est déroulé vers 09h00 heure locale (02h00 GMT) et la police a réussi a interpellé le tueur une heure et demi plus tard. "Le motif invoqué par le suspect était que Kem Ley lui devait de l'argent mais nous ne le croyons pas encore", a expliqué le porte-parole de la police Kirth Chantharith. "Nous sommes toujours en train de l'interroger", a-t-il ajouté. Kem Ley promouvait la création de groupes politiques locaux à travers tout le pays, explique the Cambodia Daily. Il apparaissait régulièrement à la télévision et sur les ondes radio pour critiquer la politique du gouvernement mais également les partis d'opposition. Le Premier ministre Hun Sen, connu pour son autoritarisme, est au pouvoir depuis plus de 30 ans. L'opposition de ce pays d'Asie du Sud-Est est réprimée et les voix discordantes sont muselées. Le régime est accusé de corruption, de népotisme, de fraude électorale et de violations des droits de l'Homme. Ces derniers mois, des dizaines d'opposants et de défenseurs des droits ont été arrêtés. (Belga)

Nos partenaires