Un Afghan coupe le nez de sa femme et se réfugie chez les talibans

19/01/16 à 08:02 - Mise à jour à 08:02

Source: Belga

(Belga) Un Afghan a coupé le nez de son épouse après une dispute conjugale et trouvé refuge chez les rebelles talibans dans une région reculée d'Afghanistan, ont annoncé les autorités mardi, un incident qui illustre la très dure condition des femmes afghanes.

Un Afghan coupe le nez de sa femme et se réfugie chez les talibans

Un Afghan coupe le nez de sa femme et se réfugie chez les talibans © BELGA

Mohammad Khan, 25 ans, n'était pas connu de la police avant l'incident, et n'avait pas de liens avec les talibans, selon Ahmad Javed, porte-parole du gouverneur de la province de Faryab, dans le nord-est de l'Afghanistan. Mais il battait régulièrement sa femme, Reza Gul, 20 ans. Dimanche, une dispute a éclaté entre les époux, sans que l'on en connaisse la cause. "Khan a d'abord voulu abattre sa femme mais son arme s'est enrayée, il a alors sorti un couteau de sa poche et lui a coupé le nez", a expliqué le porte-parole, un récit confirmé par la police de Faryab. L'incident s'est produit dans le village de Char Char, situé dans une zone contrôlée par les talibans, et c'est chez eux que Mohammad Khan est allé trouver refuge pour échapper à la police. "J'ai rendu visite à Reza Gul à l'hôpital. Son nez a été totalement sectionné, on ne peut pas la soigner en Afghanistan", a indiqué M. Javed. Sa mésaventure illustre la toujours très difficile condition des femmes en Afghanistan. Si la fin du régime des talibans en 2001 a officiellement sonné le glas de la discrimination à l'égard des femmes, la société afghane reste toujours très patriarcale. La mort l'an dernier de Farkhunda, une jeune fille lynchée à Kaboul par la foule qui l'accusait, à tort, d'avoir brûlé un exemplaire du Coran, avait révulsé l'opinion internationale, surtout parce que les policiers présents n'avaient pas réagi. Plus récemment, fin octobre, une jeune fille accusée d'adultère a été lapidée à mort par des talibans et des chefs de guerre dans une zone montagneuse de la province de Ghor, dans le centre de l'Afghanistan. (Belga)

Nos partenaires