Un acteur flamand d'origine marocaine dénonce un contrôle abusif de la police

14/12/15 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Belga

(Belga) L'acteur, musicien et metteur en scène de théâtre flamand d'origine marocaine, Zouzou Ben Chikha, a dénoncé un contrôle de police abusif qui s'est déroulé dimanche après-midi à Gand. La police de Gand a indiqué qu'une enquête sur le déroulement de l'incident est actuellement menée par le Comité P. Le Centre interfédéral pour l'égalité des chances a pour sa part mis en garde contre la multiplication de ce genre d'incidents lors de contrôles policiers.

Un acteur flamand d'origine marocaine dénonce un contrôle abusif de la police

Un acteur flamand d'origine marocaine dénonce un contrôle abusif de la police © BELGA

Zouzou Ben Chikha a été contrôlé par la police vers 13h30 dimanche lorsqu'il était en route pour effectuer quelques courses. Les policiers lui ont demandé de montrer ses papiers d'identité. Son véhicule a ensuite été fouillé. Les agents ont également exigé que l'acteur enlève ses chaussures et ses chaussettes - sous la pluie - avant de fouiller son sac à dos. Après le contrôle, Zouzou Ben Chikha a pu reprendre la route. "Et emporte tes crasses avec", auraient-ils ensuite lancé à son intention, a écrit la compagne de l'acteur sur les réseaux sociaux. Il dénonce l'intimidation dont il a été victime et souhaite ainsi attirer l'attention de la population sur ce genre de comportement. "Je sais très bien pourquoi ils m'ont contrôlé", commente Zouzou Ben Chikha qui appelle à travailler ensemble sur l'inclusion sociale. "Cela se fait tous ensemble, y compris avec la police." La police de Gand a annoncé l'ouverture d'une enquête du Comité P. Elle dit "très bien comprendre le mécontentement" de l'acteur. Mais indique également que d'après l'expérience des agents, il est courant que des objets soient glissés dans les chaussures ou chaussettes; d'où leur demande de les retirer. La police gantoise affirme également que le contrôle ne s'est pas déroulé de façon "optimale". L'homme aurait jeté ses affaires au sol, d'après les agents. Le tout sera maintenant de déterminer les raisons qui ont poussé les agents à effectuer une fouille et si elle s'est déroulée dans un endroit discret et au sec, mais aussi si ils ont fait preuve du respect nécessaire envers Zouzou Ben Chikha durant le contrôle. "Ces incidents s'accumulent: les contrôles musclés de l'expert de l'islam, Montasser AlDe'emeh, et de l'acteur Zouzou Ben Chika, mais aussi des actions de police contre des jeunes issus de l'immigration à Courtrai et Anvers ... tout cela n'est pas dû à une simple coïncidence", dénonce le co-directeur du Centre interfédéral pour l'égalité des chances, Patrick Charlier. "Cela doit certainement être examiné par un service d'inspection indépendant comme le Comité P", poursuit M. Charlier. "Mais nous allons également lancer une enquête, comme cela nous a été demandé." (Belga)

Nos partenaires