Un accent très belge à la clôture du Festival cinématographique de Carthage

12/11/17 à 00:37 - Mise à jour à 00:39

Source: Belga

(Belga) Lors de la clôture des Journées Cinématographiques de Carthage, samedi soir à Tunis, le cinéaste liégeois Thierry Michel et son collègue belgo-palestinien Michel Khleifi ont, au nom de leurs jurys respectifs, primé une vingtaine de films lauréats.

La vingt-huitième session des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) s'est déroulée du 4 au 11 novembre à Tunis, où pas moins de 169 films ont été diffusés dans les salles. Samedi soir, le gala de clôture a été organisé au Théâtre municipal de la capitale tunisienne, avec la remise des prix du festival considéré comme le doyen des concours cinématographiques arabes et africains. Dans la catégorie des longs-métrages documentaires, le jury présidé par le cinéaste liégeois Thierry Michel a décerné le Tanit d'or au film 'Les naufragés du Faso', du réalisateur burkinabé Simplice Ganou Herman. Le Tanit d'argent a été attribué à 'Kemtiyu-Séexanta' du Sénégalais Ousmane William Mbaye et le Tanit de bronze à 'Au-delà de l'ombre' de la Tunisienne Nada Mezni Hafaiedh. Une mention spéciale honore le documentaire palestinien 'Ghost Hunting' de Raed Andoni. Pour les courts-métrages documentaires, le même jury a récompensé le film nigérien 'Jackenson-From street kid to champion' (Tanit d'or), le court libanais 'Pas de port pour les petits bateaux' (Tanit d'argent) et le palestinien 'Gaza by her' (Tanit de bronze). Une mention spéciale a été attribuée au film tunisien 'Cloch'art'. En ce qui concerne le cinéma de fiction, le cinéaste belgo-palestinien Michel Khleifi a présidé le jury, attribuant le Tanit d'or au long-métrage 'The train of de salt and sugar', du réalisateur mozambicain Licinio Azevedo, aussi primé pour la meilleure image. Le Tanit d'argent a été décerné à la fiction sud-africaine 'Les initiés', de John Trengove, et le Tanit de bronze à 'Volublis', du cinéaste marocain Faouzi Bensaidi. Pour les courts-métrages de fiction, le film tunisien 'Aya' a reçu le Tanit d'or, le sénégalais 'Dem dem' le Tanit d'argent et le tunisien 'Les secrets des vents' le Tanit de bronze. Dans la catégorie spécifique relative aux premières ?uvres de long métrage, c'est la fiction 'Vent du nord', du réalisateur tunisien Walid Mattar, qui a obtenu le Tanit d'or, remportant également le prix spécial de TV5 Monde et celui du meilleur scénario. (Belga)

Nos partenaires