UE: M. Tusk compare les Balkans à "Game of Thrones"

11/01/18 à 21:52 - Mise à jour à 21:54

Source: Belga

(Belga) Le président du Conseil européen Donald Tusk a comparé les Balkans occidentaux à la série télévisée "Game of Thrones", mais sans les dragons, lors de l'inauguration de la présidence bulgare de l'UE jeudi à Sofia.

Dans une allocution prononcée en bulgare, à la grande surprise - et délectation - du public, M. Tusk, ancien Premier ministre polonais, a évoqué une des priorités de la nouvelle présidence tournante: donner une perspective européenne aux Balkans occidentaux, soit les pays issus de l'ex-Yougoslavie et l'Albanie. "L'histoire des Balkans est plus dramatique et intéressante que le scénario de 'Game of Thrones', même s'il n'y a pas de dragons", a-t-il déclaré dans son allocution émaillée d'images, d'anecdotes et de références historiques. "Nous voudrions que le présent et l'avenir des Balkans ressemblent moins à des films dramatiques: stabilité, bien-être, c'est ce que méritent les gens de toute cette région", a-t-il souligné. Il a par ailleurs loué "les efforts, le courage et la résolution" qui ont conduit "aux succès européens" de la Bulgarie. "Personne ne vous a rien offert. Vous êtes les créateurs de ce revirement historique", a-t-il souligné à l'adresse des Bulgares, les membres les plus pauvres de l'UE qui sont parmi les plus grands euro-optimistes. M. Tusk s'est dit convaincu de l'efficacité de la présidence bulgare commencée en janvier, avec un clin d'oeil au Premier minsistre Boïko Borissov, ancien karateka de haut niveau, dont il a loué "la force". "Avec un Premier ministre qui pourrait faire peur à n'importe quel combattant thrace, vous y arriverez", a-t-il conclu. "Je n'ai jamais écouté une allocution aussi intéressante", a réagi M. Borissov. "Nous apprécions que le president du Conseil ait fait ces efforts pour témoigner de son respect à l'égard de la Bulgarie", a-t-il ajouté. Adaptation des romans de George R.R. Martin, la série fantastico-médiévale américaine Game of Thrones raconte la lutte de plusieurs familles pour conquérir le "trône de fer". L'une des séries les plus sombres et les plus controversées jamais réalisées, elle a été critiquée dès ses débuts en 2011 pour son extrême violence. (Belga)

Nos partenaires