Twitter n'a rien fait pour éviter la propagande djihadiste

10/01/17 à 19:18 - Mise à jour à 18:58

Des victimes des attentats de Bruxelles et Paris attaquent en justice le réseau Twitter. Elles réclament des dédommagements au réseau social, qui n'a pas mis en place de garde-fou pour éviter de répandre la propagande djihadiste.

En savoir plus sur:

RTL Magazine TVplus de vidéos

RTL Sportplus de vidéos

RTL Peopleplus de vidéos

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos