Turquie: prison à vie pour les tueurs du "héros" du putsch manqué

19/04/18 à 11:11 - Mise à jour à 11:13

Source: Belga

(Belga) Un tribunal turc a condamné jeudi à la prison à vie 18 personnes reconnues coupables d'avoir tué un militaire considéré comme un héros national pour avoir abattu l'un des meneurs de la tentative de coup d'Etat en juillet 2016.

Les 18 accusés ont été reconnus coupables du "meurtre délibéré" d'Omer Halisdemir et de "tentative de renversement de l'ordre constitutionnel", expression qui fait référence à la tentative de putsch, a rapporté l'agence de presse étatique Anadolu. Le sous-officier Halisdemir est considéré en Turquie comme l'un de ceux qui ont changé le cours des événements dans la nuit du 15 au 16 juillet 2016 en tuant le général putschiste présumé Semih Terzi qui menait l'assaut contre le quartier général des forces spéciales à Ankara. Il avait dans la foulée été tué par des militaires factieux qui accompagnaient le gradé. Après sa mort, Halisdemir est devenu un héros national en Turquie: sa tombe, située dans la province reculée de Nigde, est devenue un lieu de pèlerinage et des parcs, des places publiques et des écoles ont été renommés en son honneur. Dans ses discours, le président turc Recep Tayyip Erdogan invoque régulièrement la mémoire de Halisdemir, qu'il qualifie de "martyr". Le putsch manqué du 15 juillet 2016 est imputé par Ankara au prédicateur islamiste installé aux Etats-Unis, Fethullah Gülen, qui nie toutes les accusations portées contre lui, ainsi qu'à son mouvement, considéré comme "terroriste" par Ankara. Les procédures judiciaires lancées après le putsch avorté sont d'une ampleur sans précédent en Turquie, où plus de 55.000 personnes ont été incarcérées dans le cadre des purges engagées après le 15 juillet. (Belga)

Nos partenaires